LE BAC BRUN

NUL BESOIN D’ÊTRE SURHUMAIN POUR COMPOSTER

Tous les superhéros rencontrent des obstacles sur leur chemin. L’intégration du bac brun dans votre vie quotidienne exigera que vous changiez vos habitudes. À défaut de jeter vos résidus alimentaires, vous devrez simplement les placer dans un contenant différent de votre bonne vieille poubelle à déchets qui subira un régime choc!

QUE PEUT-ON METTRE DANS LE BAC BRUN? Voici 3 règles simples à mémoriser:

  • Est-ce que ça se mange ou fait une partie de quelque chose qui se mange?
  • Est-ce un résidu de jardin?
  • Est-ce en papier ou en carton?
    Si souillé d’aliments ou un emballage, sinon ça va au recyclage!

CE QUI VA DANS LE BAC

RÉSIDUS ALIMENTAIRES

  • Fruits et légumes (pelures, noyaux et épis)

  • Viandes, volailles, poissons et fruits de mer
    (peau, os, carcasses, carapaces et coquilles)
  • Noix, œufs, coquilles et légumineuses

  • Produits laitiers solides ou semi-solides

  • Pains et pâtes alimentaires

  • Produits de boulangerie, pâtisseries et confiseries

  • Aliments périmés (sans emballage)

  • Grains de café, sachets de thé et tisane
    (sans broche ni corde)
  • Nourriture pour animaux

  • Aliments liquides en petite quantité

RÉSIDUS VERTS

  • Feuilles mortes, paille, foin et chaume

  • Gazon et herbes coupées

  • Fleurs, plantes, terre et terreau

  • Cônes et aiguilles de conifères

  • Petites branches (moins de 4 cm de diamètre par 30 cm de long)

  • Retailles de haies et petites racines

  • Copeaux de bois non traités

PAPIER ET CARTON SOUILLÉS D’ALIMENTS

  • Boîtes de pizza ou de livraison de repas et assiettes de carton non cirées, non glacées, non laminées et sans agrafe

  • Moules en papier pour muffins ou gâteaux et papier parchemin

  • Essuie-tout, serviettes de table et mouchoirs

  • Journaux et circulaire non glacés et sans agrafe

  • Sacs en papier, avec ou sans pellicule cellulosique compostable à l’intérieur
    (ex. : SAC AU SOL®)

AUTRES MATIÈRES COMPOSTABLES

  • Cheveux, poils et plumes

  • Bâtons de friandises glacées et cure-dents en bois

  • Bouchons de liège naturel
    (bouchons synthétiques de plastique)
  • Cendres froides (refroidies 72 heures)

  • Toute litière en vrac pour animaux

  • Fumier de poule

  • Excréments d’animaux dans un sac de papier ou enveloppés dans du papier

ATTENTION!

Comme tout bon superhéros, vous trouverez sur votre chemin les redoutables matières, celles qui n’ont pas leur place dans le bac brun.

  • TOUS les sacs de plastique, même biodégradables ou compostables

  • Papiers et boîtes cirés, glacés ou laminés
    (ex. : photos, revues, verres à boisson gazeuse, carton de crème glacée, etc.)

  • Bouteilles, contenants, emballages ou objets en plastique

  • Bouteilles, contenants ou objets en verre

  • Canettes, contenants ou emballages en métal

  • Contenants multicouches
    (ex. : cartons de lait ou de jus de type Tetra Pak, etc.)

  • Styromousse

  • Tous résidus de construction, de rénovation ou de démolition (céramique, bois traité, contreplaqué, gypse, gravier de rue, roches, pierres, etc.)

  • Tous résidus domestiques dangereux (huile, peinture, piles, médicaments, matériel informatique et électronique, pesticides et produits chimiques, essence, produits chimiques, etc.)

  • Plantes envahissantes
    (ex. : berce du Caucase, herbe à puce, herbe à poux, etc.)

  • Bûches et souches d’arbres

  • Animaux morts et parties d’animaux

  • Couches et produits sanitaires
    (ex. : soie dentaire, coton-tige, serviettes hygiéniques, etc.)

  • Textiles synthétiques (ex. : polyester, nylon, lycra, etc.)

  • Mégots de cigarettes

  • Sacs d’aspirateurs et leur contenu

  • Charpie de sécheuses et feuilles d’assouplissant

  • Cendre de briquette de barbecue

  • Chandelles

  • Gommes à mâcher

Seuls les sacs en papier sont acceptés.
Les sacs en plastique (y compris les sacs biodégradables, compostables et oxobiodégradables) sont interdits dans les bacs bruns.

TRUCS ET ASTUCES POUR VAINCRE VOS ENNEMIS

Composter est si simple. Mais parfois, il peut arriver que des vers blancs s’invitent dans votre bac brun en été. Dégoûtants, mais pas nuisibles, ces petits indésirables peuvent facilement être vaincus.

MOUCHES À FRUITS ET VERS BLANCS

Pour éviter que cela ne se produise, voici quelques conseils simples :

  • Enveloppez vos restes de viande, de volaille ou de poisson de papier journal avant de les mettre dans votre bac brun ou déposez vos restes dans un sac en papier et congelez-les jusqu’au jour de la collecte.
  • Alternez vos résidus alimentaires avec des matières sèches (essuie-tout, papier journal, copeaux de bois, feuilles mortes, etc.).
  • Gardez votre bac à l’abri du soleil, le couvercle fermé en tout temps.
  • Versez de l’eau bouillante sur les vers pour les éliminer ou aspergez votre bac d’une solution d’eau et de vinaigre.
  • Saupoudrez régulièrement les matières avec du bicarbonate de soude ( « La P’tite vache »).
  • Placez votre bac à la rue à chaque collecte, même s’il contient peu de matières.

LES PETITS MAMMIFÈRES

Vous avez des petits visiteurs?

  • Appliquez un onguent mentholé autour du couvercle du bac brun afin de masquer les odeurs qui pourraient attirer les bêtes.
  • Placez votre bac loin des balcons et des clôtures.
  • Assurez-vous de bien fermer le couvercle, que vous pouvez bloquer en y déposant un poids.

LE GEL

Durant la saison hivernale, la collecte des matières organiques a lieu une semaine sur deux. Pour éviter que le contenu du bac gèle et ne soit pas adéquatement vidé.

  • Tapissez le fond du bac de plusieurs couches de papier journal ou placez-y un sac en papier à résidus verts ou encore une boîte de carton afin d’absorber les liquides.

LES ODEURS

Votre bac brun dégage des odeurs désagréables? Quelques trucs simples vous permettront de les éliminer ou de les prévenir :

  • Saupoudrez un peu de bicarbonate de soude dans votre bac.
  • Placez votre bac à la rue à chaque collecte, même s’il contient peu de matières.
  • Évitez de placer votre bac au soleil.

LE SAC EN PLASTIQUE

Tous les sacs en plastique, même ceux dits compostables, biodégradables ou oxobiodégradables, sont interdits dans le bac brun.

Ces sacs, qui prennent davantage de temps à se décomposer que les résidus alimentaires, altèrent la qualité du compost et occasionnent des étapes de traitement supplémentaires. Ainsi, privilégiez les sacs en papier ou le papier journal.

LA PROPRETÉ EST DE MISE

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre mission; pensez à rincer à l’occasion votre bac brun avec une solution d’eau et de savon biodégradable ou de vinaigre.

VOTRE PLAN DE MISSION

Cette trousse contient toutes les informations nécessaires pour bien composter. Une copie papier vous a été livrée avec votre bac brun.

QUESTIONS FRÉQUENTES

À tous les résidents de maisons unifamiliales et d’immeubles de 8 logements et moins.

Parce que l’une des principales mesures de la Politique québécoise sur la gestion des matières résiduelles prévoit éliminer les matières organiques (résidus alimentaires et résidus verts) des sites d’enfouissement dès 2020. Il s’agit donc avant tout d’une commande ministérielle à laquelle toutes les villes et MRC sur le territoire du Québec devront se conformer d’ici 2020.

Cette nouvelle mesure vise à réduire le volume d’ordures ménagères envoyé tous les jours dans les sites d’enfouissement. Elle permettra à terme de valoriser les matières organiques grâce à leur transformation en compost.

Le début de la collecte coïncide avec la fin du contrat de la Ville de Saint-Jérôme pour la gestion des matières résiduelles (ordures ménagères et matières recyclables). L’ajout d’une troisième collecte est simplifié par la mise en place d’un nouveau contrat de service pour la gestion des matières résiduelles.

Du 15 juillet au 23 août prochain. Tous les citoyens concernés recevront une trousse d’information pour les guider dans leur mission.

Oui, tous les résidents recevant un bac brun devront participer à la collecte des matières organiques. À compter du 1er septembre, la règlementation municipale interdira l’enfouissement des matières organiques.

Bravo pour cet effort! Cela ne vous dispense cependant pas de participer à la collecte, laquelle constitue un excellent complément à votre composteur domestique! L’ajout du bac brun à votre routine vous permettra de disposer écologiquement des matières organiques qui ne sont pas prises en charge par les composteurs domestiques, tels que la viande, les os, le poisson, les papiers ou cartons souillés et les surplus de feuilles.

La collecte des matières organiques (bac brun) aura lieu une fois par semaine en été (de la mi-avril au 31 octobre) et une fois aux deux semaines en hiver (de novembre à la mi-avril).

Comme le volume de vos déchets diminuera inévitablement avec la mise en place de la collecte des matières organiques, la collecte des déchets s’effectuera désormais une fois aux deux semaines, en alternance avec la collecte des matières recyclables.

Un calendrier personnalisé des collectes de votre secteur vous sera livré en même temps que votre bac à compter du 15 juillet.

Seuls les sacs en papier sont acceptés. Les sacs en plastique (y compris les sacs biodégradables, compostables et oxobiodégradables) sont interdits dans
les bacs bruns.

Ces sacs, qui prennent davantage de temps à se décomposer que les résidus alimentaires, altèrent la qualité du compost et occasionnent des étapes de traitement supplémentaires.

Afin d’être transformées en compost, les matières organiques sont expédiées au centre de valorisation Mironor, autorisé par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC, situé à Brownsburg-Chatham. Les matières organiques sont transformées en compost et en terreau.

Le compostage est un procédé naturel par lequel des micro-organismes comme des bactéries et des champignons transforment les matières organiques (résidus alimentaires, résidus verts et fibres souillées) en compost. Le résultat est un produit ressemblant à de la terre, qui est utilisé pour fertiliser les sols.